Un site utilisant WordPress.com

Nehenehe

 
Nehenehe
 
O mes îles enchantées
Au parfum de vérité ,
Vous me manquez .
Toi , Tiaré ,
Je ne t’entends plus chanter
Ces hymnes tant de fois scandés
De pourpres lourds
Et de soleils caressés .
O mon île enchantée
Au rythme d’éternels étés ,
Vous me manquez .
Toi , Moana ,
Je ne t’entends plus respirer
Sur l’onde topaze des anciens guerriers ,
 » Herenui  » toi l’amour chéri ,
Le dernier des Ma’ohi .
 
© Diane .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s