Un site utilisant WordPress.com

Le Peuple DOGON

 
Et son Peuple
 
 
« En Afrique , un vieillard qui meurt , c’est une Bilbliothèque qui brûle . »
(A.Hampâte-Bâ)
 
 
 
Voyager au coeur du Pays Dogon est comme un voyage initiatique ,
vit ici Un peuple fidèle à une tradition très ancienne
et une culture transmise de père en fils sans aucune trace écrite.
Les villages dogons renferment le secret de ce peuple dans un symbolisme
difficile à déchiffrer qui prend la forme des masques dans les danses
 et les réunions dans le Tougouna (maison de la parole)
où les anciens se réunissent pour prendre les décisions
qui touchent à la vie de la communauté .
 

 

Originaire du Mandé d’où ils sont arrivés aux environs du Xe siècle

pour préserver probablement leur identité culturelle et religieux ,

ils restent sans nul doute le groupe ethnique le plus intéressant du Mali.

Leur originalité provient de leur isolement et de leur dans le site

le plus inaccessible du Mali : les falaises de Bandiagara,

 de 200 mètres de haut, desquelles les villages ont été construits,

incrustés en positions souvent acrobatiques

parmi les blocs de grès et les grottes naturelles.

Au dessus de ces villages, sont encastrées les anciennes demeures des Tellems,

peuple mystérieux ayant précédé les Dogons,

vaincus par ceux-ci, mais dont on se sait rien de la disparition.

Ces demeures sont utilisées aujourd’hui comme grottes sépulcrales

où les morts sont hissés à l’aide de cordes.

Se consacrant principalement à l’agriculture,

les Dogons ont réussi à créer de véritables oasis verts

dans cet environnement fantastique si aride .

Les journées passées à chercher l’eau dans des sources dérisoires

qu’eux-mêmes doivent trouver sous les rochers

qu’ils taillent souvent à 8 m de profondeur .

 Ils transportent dans des jarres cet élixir précieux 

sur de longues distances afin d’arroser de tout petits enclos

d’une terre instalée et recueillie loin dans la région ,

 permettant ainsi la pousse du mil ou oignons et ainsi survivre ,

par l’originalité d’une grande civilisation au coeur de la savane qui a du s’adapter.

 

 

Ce sont des gens encore protègés de la civilisation ,

beaucoup cependant abandonnent leur village pour trouver

d’autres ressources car l’eau manque ,

les traditions également sont en péril notamment

ces parades masquées pleine de rituels

 plus particulièrement l’hommage aux défunts .

Les Dogons sont l’un des groupes ethniques les plus intéressants du Mali.

Chez les Dogons, les masques sont une véritable institution.

Il y a deux sortes de masques, les masques de bois

et les cagoules de fibres tressées Ils représentent des animaux

 (mammifères, oiseaux reptiles), des personnages Dogons

 (vieillard, hogon et forgerons) ou étrangers (Peul, Saman, européens…)

et des choses (Comme une maison étages par ex.).

Ils présenteront leurs danses traditionnelles telles

qu’elles se déroulent sur les place des villages Dogons.

Je vous propose de découvrir plus en détails ces endroits très inédits ,

par quelques petits Clic vers des sites

qui répondront à davantage de curiosité ! Bonne lecture !

 Ethnologie :  CLIC

 Un Album Photos Géant : CLIC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s