Un site utilisant WordPress.com

Aube exquise

 
 Aube Exquise
 
Quand le temps s’étire et que la nuit se déchire
Mon regard au tien s’attire et tire
Comme mille feux les étoiles des cieux ,
Loin des chimères et loin des rêves bleux ,
Des feux follets se sont mis à danser
Bourdonnant d’espace dans le lit de mes pensées .
Quand le temps s’étire et que ma voix délire
Mon âme à la tienne s’attire et vire
Comme autant de vagues , mélopées chaloupées
Loin des terrassantes tempètes et leurs alphabets ; 
D’évanescentes échappées d’hymnes bordées d’harmonieux
Glissent alors , chavirent et se bercent de mon coeur à tes yeux .
© Diane .
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s