Un site utilisant WordPress.com

Mot … vainc août !

 … St 20 Août , mot outre-monde à mon Père

 
 (…ou comme disait V.Hugo : « A mon père ce héros au sourire si doux » …)
 
 
Dans l’arc des lumières
Et l’antre bleue des songes
En ce jour tout comme hier
Ton Ame autour de moi se prolonge .
 
 
La force douce de ta main
Comme un berceau , un port d’attache
Vers chacun de mes lendemains
M’enlaçait sans serrer , mon Patriarche .
 
 
Nourris de nos mots et de nos rires
Une aventure duo longtemps nous a unis
Traversant le temps , nous y vîmes toujours l’Amour fleurir
Comme autant de célestes majestueuses mélodies .
 
 
Dans l’onde claire soudain s’ébruite
Les mélopées sourdes de ton incorporelle présence
Comme une magie cotonnée enfin reconstruite ,
Que claque chaque battement de mon coeur , Reliance !
 
Diane
 
Publicités

14 Réponses

  1. Tes mots sont émouvants et merveilleusement vivants.
    Aimer ses morts et en parler encore et encore ici et ailleurs
    C’est reconnaître que la vie c’est plus qu’un corps
    Et demeurent présents en nous nos êtres aimés et aimants.
    Bises à toi Diane

    5 septembre 2011 à 19:36

  2. Des mots qui volent, qui s’évadent de ton coeur vers ce papa désormais parti. Des mots chargés d’amour et de tendresse qui sont touchant et qui émeuvent.
    D’où il est ton papa les a entendu à travers la musique du coeur.
    Absent certes mais comme tu l’écris si justement, son âme autour de toi se prolonge, t’enveloppe et parfois sans doute te parle.
    Un fort joli hommage, simple, sincère qui ne laisse pas indfférent. Bisous chère Diane.

    28 août 2011 à 01:10

  3. Bonsoir Diane …

    c’est si beau que c’est à peine si on ose laisser nos mots…

    juste pour te dire que je venais découvrir ton espace si tu permets… 🙂

    26 août 2011 à 22:37

  4. marie-ne

    Bonjour Toi.
    Une poésie très touchante, où l’on sent ton Amour pour ton Nanar. S’il est bien quelque chose dont je ne sais pas bien, c’est bien à quoi sert un papa, en lisant tes mots, j’y vois la tendresse et aussi la confiance qui peuvent se créer entres deux êtres qui s’Aiment très fort, l’entente, et le rire, la beauté toute simple des rapports fille-père (il parait que ces rapports sont très forts tout comme ceux d’un fils pour sa mère.. un père pour une fille c’est un peu comme un phare peut-etre???
    Je t’embrasse ma douce, tu as bien fait de sortir ces mots du coeur, où ton Nanard demeure, à présent.
    Sois bien.

    24 août 2011 à 13:58

  5. Touchant et léger comme une pétale de rose dans la brise d’un soir d’été.

    Bise de Caiçara

    24 août 2011 à 08:59

  6. superbe et émouvant poème Diane ….il doit être fier de toi!
    merci ma Diane pour tes passages chez moi…j’ai adoré tes
    commentaires!
    je t’embrasse bien affectueusement…

    22 août 2011 à 18:57

  7. merci pour cette merveille
    bisous de coeur à toi
    la chaleur est écrasante, mais j’adore!!!!!!!!!!!!!!
    bonne soirée et bisous

    21 août 2011 à 20:14

  8. Joli poème qui parle de la force d’un homme avec douceur…
    Bonne fin de journée.
    .

    21 août 2011 à 15:52

  9. Oui, ils nous manquent, mais nous les aimons. Aimons les davantage, et ils ne nous manqueront plus, tout en restant toujours présents.
    « Les morts ne sont pas morts… »

    21 août 2011 à 12:17

  10. Au Temps de Mots résonnent à l’Hors ,
    Dans un Echo , Souffle du Coeur ,
    Les Liens du Père au Son du Cor ,
    Quand c’est d’Accords que Songe la Fleur.
    NéO~
    Mains en Chemins trouvent la Voie ,
    Dans le Respect des Liens de Soie.

    21 août 2011 à 11:05

  11. Mots touchants remplis dugrand amour d’une fille à son pére. Ce père dont nous sentons toujours la présence ànos côtés continue à nous guider .
    Plein de bisous ma Diane.

    21 août 2011 à 10:07

  12. Oui… nous restons, et resterons toujours reliés à ceux-là que nous avons rencontrés.
    C’est là, en nous, si puissant !
    C’est là, en toi, vivant…

    Tendresse Diane

    21 août 2011 à 04:59

  13. Cri du coeur émouvant dit en écrits rimant .Belle preuve d’Amour d’une fille à son père.
    Emouvant vraiment
    Bises de la nuit
    Francis

    21 août 2011 à 02:51

  14. Un bel hommage… un hymne à ton père…
    C’est beau et touchant.

    Salutations,
    Kleaude

    20 août 2011 à 23:05

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s