Un site utilisant WordPress.com

Retour douceur : Tourne ton regard vers la Terre

 
Tourne ton regard vers la Terre
 
Poème Amerindien
 
Tourne ton regard vers la Terre
Et vers les Cieux ,
Le Soleil , la Lune et les étoiles ,
Toi qui veux être sage ,
Car ils contiennent la pleine mesure de l’homme .
Hauteur , largeur , profondeur ,
Ils l’englobent tout entier .
 
Tourne ton regard vers la Terre
Et vers les Cieux ,
Regardes-les se tourner
Comme les pages d’un livre élu
Que nulle main humaine , cependant , n’a effleuré ,
Toi qui veux être sage .
 
Tourne ton regard vers la Terre
Et vers les Cieux ,
Car dans ce qui est visible à l’Extérieur ,
La véritable connaissance des mystères intérieurs
Peut se révéler
Toi qui veux être sage .
 
Tourne ton regard vers la Terre
Et vers les Cieux ,
Au printemps , en été , en hiver et automne .
Observe la vie qui éclôt , se déploie ,
Puis se fane et se meurt ,
Pour se ranimer une nouvelle fois ,
En un cycle sans cesse recommencé ,
Toi qui veux être sage .
 
Tourne ton regard vers la Terre
Et vers les Cieux ,
Et tandis que tu regardes ,
Comprends donc ce mystère :
Toi qui contemple la Terre et les Cieux ,
Recevras des yeux pour voir
Recevras des yeux pour devenir sage ,
De tout éternité .
 
 
« Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver ; et la sagesse nous vient des rêves. »
(Smohalla)
 

(Ecoutez , les paroles de Keny , elles sont superbes !)

47 Réponses

  1. Rien à ajouter ,tout est dit et dans le billet et dans les commentaires
    alors ,il est aussi bien pour ne rien gâcher,me taire……..

    Kiiiiiiiiiiiiissssssmackkkkk

    18 novembre 2011 à 04:05

    • …. et j’entends tes silences , de gros poutous vers toi !

      19 novembre 2011 à 09:36

  2. marie-ne

    Coucou Toi,🙂
    Un Retour douceur Bien Agréable!
    Un peu de Sagesse Amérindienne, qui avaient bien compris, qu’on Apprend Beaucoup de Mère Nature,… Les plus Belles et Grandes leçons, elle nous les donne… il suffit de l’observer, de l’Ecouter, de la Toucher, la Sentir, ….et à sa façon elle nous « parle »..
    et puis un Bel Hommage à la Pachamama, La Mère Nourricière… à l’Unité, à l’Egard, au Respect. Très bien les paroles de la vidéo, tu me l’avais dit, et en effet, superbes, et Claires.
    … je suis déjà passée hier, sans mot, juste me poser, et l’Instant fut très doux.
    Merci ma tchitchi, que ta journée soit douce aussi, et Merci aussi à Elle.🙂
    grooos smaccks, Sois Bien!

    17 novembre 2011 à 11:03

    • Vi ma Tchi-Tchi , me la suis écoutée en boucle cette chanson , quelle maturité , heureusement que certains très jeunes ont déjà une grande et juste conscience des choses , çà fait chaud au coeur , pose et pause toi bien , belle et douce journée , @ tout vite , moi y’a un p’tit caillou qui me fait de l’oeil ! 🙂 😉

      19 novembre 2011 à 09:31

      • marie-ne

        Coucou ma tchit,🙂 juste pour infos, pour les photos, c’est bon!!! y a qu’à suivre les petits cailloux.. houuu houuuu.
        Belle journée Toute zenn et Sereine pour Toi, ma Grande Tchit.😀
        Sois Bieeeeeenn !!!!
        smaaaaaaaaaaaacks.

        19 novembre 2011 à 11:19

      • Yeeeeeeessssssssss ! je sors mon new billet et j’y go juste après , trop bien ! mille bisousss mon petit Poucet ! hihi ! trinquiiiiillle & félice ! plein de zénitude pour toi ! @ vite pluch’ !

        19 novembre 2011 à 11:26

      • marie-ne

        😉😀

        19 novembre 2011 à 11:32

  3. un come back tout en douceur mais aussi en profondeur avec ces choix de poèmes et video , merci à toi pour ce partage ,Dame Diane et merci aussi pour ton passage chez moi!
    bizzz et au plaisir 🙂

    16 novembre 2011 à 19:46

    • Kikou Tuffette , contente si tu as passé un moment apaisant , belle soirée à toi et oui à bientôt , poutous !

      16 novembre 2011 à 22:13

  4. B’jour toi,
    J’ai tjrs eu une attirance particulière pour les amérindiens… Tu as mis un capteur de rêve en bas ! Je ne connaissais pas cette Keny ! Toujours de belles couleurs chez toi !
    Je t’embrasse – yo

    15 novembre 2011 à 10:24

    • Contente Yolaine si tu découvres des trucs , bises à toi , oublie pas de te reposer !

      15 novembre 2011 à 18:25

  5. Bonjour Diane,
    Très heureux de te relire… Magnifique texte amérindien.
    Tourne ton regard vers la terre et les cieux !
    C’est tellement simple et tellement à la portée de tous que l’on n’en saisit pas la puissance…
    Vider son esprit de tout ce qui a été appris, de tout conditionnement,
    Et puis tourner son regard vers les autres et y voir la perfection de l’univers à chaque instant…
    Toi aussi Diane, sois en paix.
    Bises
    Jacques

    15 novembre 2011 à 09:31

    • Merci Jacques , je résume … tu as tout compris toi aussi ! , bises et sois bien , à bientôt le plaisir de te lire de nouveau !

      15 novembre 2011 à 18:24

  6. PhotosNatures

    Quand l’homme deviendra humble
    Il savourera pleinement le bonheur
    de cette nature éphémère
    qu’est notre terre.

    Magnifique retour à la Source et retour d’écriture.

    Marie

    15 novembre 2011 à 04:11

    • Oui Marie , l’humilité , c’est voir s’enfuir l’égo , bises à toi , merci de ta visite et de tes mots , @ bientôt , sois bien !

      15 novembre 2011 à 18:22

  7. Je découvre ce poème Diane. Pour la regarder, la terre, il faudrait un peu d’humilité, peu sont ceux qui la regardent sans se croire supérieurs.
    Ravie de ton retour.

    13 novembre 2011 à 21:26

    • Kikou Caiçara , c’est très vrai ce que tu dis , l’humilité , oublier l’égo , avoir compris qu’il ne sert à rien que c’est juste une invention d’humain ou de demi-humain , nous sommes juste comme le reste , de l’énergie , comme celle de tout le vivant qui nous entoure, complémentaires , senblables , mais sans aucune notion de niveau ! merci de ta conscience , cela fait chaud au ceur , t’embrasse , merci d’être toi ! douce nuit !

      14 novembre 2011 à 23:07

  8. Moi, croyais que mon com, avant, l’avait pas marché(le pauvre), ben alors y’en a d’autres à Bibi !!! C’est toi la patronne ! lol! Bizzzzz!!!

    13 novembre 2011 à 19:51

    • Word ne vaut pas mieux que Windows parfois , sont des buggeurs confirmés les 2 , ton com était dans les indésirables , non mais ! un comble çà !!! je vais sevir !

      14 novembre 2011 à 22:52

  9. Et, j’ai tourné mon regard vers WordPress.com ………..
    Et, j’ai aperçu quelqu’une, une Amy, ……….
    Et, j’ai aimé ses messages, et celui ci……….
    Et, je lui dis que son truc c’est pas mal (Sauf que les amers indiens manquent un peu de douceur, mais bon, faut que jeunesse se passe!)………
    Et, que je kiffe à fond sur Keny……….
    Et qu’il va falloir que j’aille changer de lunettes………
    Et Voui, à force de tourner mon regard, ça me fait loucher………
    Et en plus, de lire Neo( Que j’adore) çà me fait réfléchir……….
    Et alors, je tourne mon regard vers mon Tilit……….
    Et puis,que je me dis, enlève tes chaussettes cette nuit !
    Et , et, et,………..

    Et,……des poutous……(en améridien: édépoutou)

    13 novembre 2011 à 19:48

    • Et voilà , le voili ! il eut été dommage de louper çà ! t’as bien dormi ? méfi c’est bientôt l’hiver et « en hiver ne te découvre pas d’une chaussette » , (proverbe dianien)
      et pi vi Keny , elle sait parler ! merci pour ces ti mots si rigolots , savoir sourire c’est comme bien respirer , c’est ca-pi-ta-l !!!! Tibernie , plein de édépoutouuuuuuuuu à tout t’heure rien que pour toi !

      14 novembre 2011 à 22:57

  10. te relire est un plaisir
    j’adhère pleinement
    merci pour ce superbe article encore une fois
    et bisous de coeur
    ta peanuts qui ne t’oublie pas
    bizzzzzzzzzzzzzzzz

    13 novembre 2011 à 18:51

    • Merci tite Peanuts , suis passée chez toi , de gros poutous , sois bien !

      14 novembre 2011 à 22:50

  11. çà discute à fond les ballons, je m’immisce et tente une ouverture !
    Et bien, heuuu!!! tout va bien, et toi alors, qu’est ce que tu deviens?
    Oui, moi aussi, super donc, ça va mieux !
    Oui, oui, mais t’as vu ce truc ?
    Ah ouais! dur, dur, mais bon, faut ce qui faut ! Et toi ?
    Moi ça va mieux depuis y’a pas longtemps, mais bon ce fût long !
    Ah ouais !!!!!!
    Yesss!!! et encôre j’aurais dû dire YESSS!
    Ah! Yesssssss!!!!!
    Te vl’a revenue chez les fadas !!!
    Ouais! ça pas été simple !
    Y te voulais pas?
    Ouais!
    C’est dûr maintenant de se faire accepter !
    çà c’est sûr!!!
    Et t’a fait comment ,
    Je suis restée naturelle et hop!
    C’est quoi naturelle ?
    C’est comme moi !
    Les trucs qui dépassent là ?
    Ouais ! et encôre y en a d’autres !!!
    Bon tu me montreras ça une autre fois !
    Ouais t’as raison sinon on va dépasser ! Allez Bernie casse toi maintenant et contente de t’avoir vue !
    Viiiiii! Salute TititichèreDIANE et à tout bientôt!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Un grand TiKdo : 5eme soleil de la folle du haut LOLLL!!!!
    http://laterredesanges.over-blog.com/article-5eme-soleil-keny-arkana-86828496.html

    Et tout plein de poutous !

    13 novembre 2011 à 16:15

    • Voilà un soliloque mené de plume de maitre , un ti Bernie en plein effusion , un ti délire à lire sans modération mdrrr , au fait , tu crois qu’elle parle comme çà ? merci pour tiKdo suis allée sur le wordpress , bisous l’artiste , sois bien , à bientôt I hope ci ou là ou ci et là et ci et çà , si si !!!

      14 novembre 2011 à 22:49

  12. oh Diane je suis tellement contente de te revoir!!!
    et ton poème qui reflette ce que le monde devrait être….Superbe!
    je t’embrasse….

    13 novembre 2011 à 09:17

    • … et ce qu’il peut être mais sans doute faudra-t-il encore bien des détours et des prises de co-naissance avant que l’humain ne s’humanise vraiment , mais certains savent déjà faire alors soyons optimistes , heureuse de te retrouver moi aussi , ton talent est comme un poème , un hommage au beau , bisouss ++++ , à bientôt !

      14 novembre 2011 à 22:43

  13. Bonsoir Diane….

    Heureuse de te lire …
    Comme toujours c’est plein de douceur et
    d’Amour …Un vent de fraîcheur à chaque fois …
    J’aime beaucoup cette prière Amérindienne …
    Tourner son regard vers la Terre, c’est aussi prendre soin d’elle ….

    À bientôt
    Tendresse
    Manouchka

    13 novembre 2011 à 04:52

    • Contente de te retrouver aussi Manouchka , suis passée et repasserai , ton espace d’automne est un jardin bonheur ! bises de coeur vers toi !

      14 novembre 2011 à 22:39

  14. Diane ! Enfin de retour ! Même en douceur c’est un plaisir de te retrouver et de lire un de ces textes ou une de ces vidéos que tu laisses après avoir su les trouver.
    Ce poème amérindien, nos anciens, pas si lointains d’ailleurs, le mettaient en pratique . Combien de personnes âgées, de paysans ont il regardé, écouté et travailler de concert avec la Terre. Une Terre qu’ils ont toujours su respecter car il savaient que les signes qu’elles leur transmettait annonçaient une période, le moment de changer de rythme . Ces anciens qui étaient si proche de la Terre savaient l’écouter attentivement et n’allaient pas contre ses désirs et ses conseils : ils étaient sages et avaient acquis cette sagesse au contact de cette Terre.
    Avec le réveil de notre génération qui a pris conscience qu’il faut arrêter de violer celle qui est notre nourricière, sans doute avons nous donné naissance à une autre génération qui, elle, est plus respectueuse de la valeur de notre planète, une génération qui saura ne pas user et abuser des bienfaits de la terre pour revenir à des gestes plus simples et un mode de vie plus sage.
    Quant aux paroles de la chanson de Keny, elles annoncent en fait une génération d’humains plus responsables et plus respectueux de notre vieille Gaïa.
    Bisous affectueux chère Diane

    13 novembre 2011 à 00:45

  15. Voilà , on dirait que j’ai retrouvé le chemin de l’herbe verte 🙂
    … de mon espace ! Retour en douceur donc mais avec beaucoup le plaisir de vous retrouver , soyez seulement juste un peu patients s’vous plait’e, je passerai chez vous me régaler de vos mots , idées et commenter vos billets , tout doucement , et vi , l’instant présent c’est important , soyez bien , @ très bientôt pour plus !

    12 novembre 2011 à 22:27

  16. Tuxnux

    Pourtant tes rêves n’étaient pas si sages ces derniers temps, serait-ce une valeur à découvrir?
    Il m’est avis que chacun suit sa voie intérieure, un peu comme Chrisbernadine55, alors dansons pour appeler d’autres rêves .

    12 novembre 2011 à 21:25

  17. Super heureuse de te retrouver… tes vacances ont été bien longues ! sourire !… allez ! je te pardonne… trop beau le texte, et surtout j’adhère en partie à la citation de Smohalla, car comment vivre sans bosser… on n’a pas trouvé d’autres solutions !

    Bisous et bonne soirée !

    12 novembre 2011 à 19:32

    • Sourires Pantxika ! moi aussi heureuse de revenir tout doucement , @ très vite ! sois bien ! énormes bisous en attendant !

      12 novembre 2011 à 22:18

  18. kikou
    joli retour en douceur….ca fait très plaisir
    bisous hug

    12 novembre 2011 à 16:43

    • Houg Hutch , à bientôt par chez toi ! bisouxxxxxx !

      12 novembre 2011 à 22:16

  19. Ah ! Ouf, te voila enfin de retour tout en douceur avec ce superbe poeme ameridien . Contente de ce retour qui calme mon inquiètude .
    Plein de bisous

    12 novembre 2011 à 14:10

    • Ti Oiseau , désolée de ton inquiètude , mince , hésite pas à faire « à l’eau » sinon 🙂
      , j’ai eu envie et besoin d’un peu de recul hors web , beaucoup de lectures aussi , à très vite par chez toi ! Bisous soir ! doux dimanche ! et pensées tendres !

      12 novembre 2011 à 22:14

  20. Se ressourcer… savoir revenir à l’essentiel… à la base…..

    12 novembre 2011 à 13:11

  21. quel joli billet Diane !!!! je suis si contente de te revoir !!
    les hommes qui travaillent peuvent rêver.. c’est ce qui les sauve.. ce qui les aide à survivre.. les hommes qui travaillent peuvent lever les yeux vers les cieux.. ils peuvent ouvrir les portes de leur âme, et laisser vagabonder leur esprit vers de beaux paysages.. ils peuvent rêver et acquérir aussi un peu de sagesse….
    je ne suis pas tout à fait d’accord avec le dernier vers..
    bisous, Diane..
    Pati

    12 novembre 2011 à 11:25

    • Merci Pati , contente aussi de revenir à petit pas parmi vous , sourires pour la citation , c’est un clin d’oeil que je fais car quand tu as la tête dans le guidon , difficile tout de même de sentir le grand Un de mère Nature et de rêver , en fait c’est le début d’un autre poème amerindien dont voici la suite :

      Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver ; et la sagesse nous vient des rêves

      Vous me demandez de labourer la terre.
      Dois-je prendre un couteau et déchirer le sein de ma mère ?
      Alors quand je mourrai, elle ne voudra pas me prendre dans son sein pour que j’y repose.

      Vous me demandez de creuser pour trouver de la pierre.
      Dois-je creuser sous sa peau pour m’emparer de ses os ?
      Alors, quand je mourrai, je ne pourrai plus entrer dans son corps pour renaître.

      Vous me demandez de couper l’herbe, d’en faire du foin,
      de la vendre pour être aussi riche que les hommes blancs.
      Mais comment oserais-je couper les cheveux de ma mère ?

      à très bientôt , sois bien ! bizzzz !

      12 novembre 2011 à 22:07

  22. Bonjour Diane
    Un retour en douceur le titre est approprié.
    Quel plaisir en ouvrant le PC, de recevoir ces paroles apaisantes et encourageantes du poème amérindien et de la chanson de Keny, le tout sur de belles images.
    Du bien-etre engrangé pour au moins plusieurs jours.
    Merci Diane
    Belle journée

    12 novembre 2011 à 11:23

    • Heureuse de te faire plaisir ma chère Mu ,  » tes enfants qui veulent se connecter ensemble pour retrouver le grand Un » comme dit Keny , belle soirée de lune à toi et @ bientôt !

      12 novembre 2011 à 21:57

  23. Bonjour Diane ,

    Petit rayon de Soleil d’Automne ,
    Un Doux Billet au Yeux de l’Une ,
    Vient éveiller celle qui nous Donne ,
    Chaque Jour en Mère sa Vrai Fortune.
    ~
    De son Vivant aux Vents Offert ,
    Il y a Matière pour un Regard,
    L’Homme sans Pas Sage marche à l’envers ,
    Sans l’Aurifère est court d’Histoire.
    ~
    Plus qu’un Présent , tout un Partage ,
    Une Toile reliée dans un Seul Chant ,
    Les Mailles de Mère ont un Visage ,
    Dans ses Reflets l’Onde à son Champ.
    ~
    Hors un Mystère , au Coeur des Pierres ,
    La Lumière Dore à Fleur des Grains ,
    L’Infime est là portée de Mains ,
    L’Oeil y trouve l’Une auprès des Pairs.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs en Retour😉

    12 novembre 2011 à 11:10

    • Je lis et relis , franchement cher Néo , ce poème est superbe , j’y entends même comme une musique , tellement en osmose avec ce billet , un vrai bonheur , merci pour ta si juste sensibilité ! douce soirée à toi , à bientôt ! bissesss !

      12 novembre 2011 à 21:52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s